Culte
Prédications
Méditations
- Témoignages
- Méditations, textes...
- Quelques textes
- Mot d'ordre année 2018
- Quelques versets
Où et quand ?
Agenda
Groupes
Evénements
Paroisse
Jeunesse
Infos
Musique

Cela vous donnera l'occasion de rendre témoignage. Ayez donc à coeur de ne pas vous préoccuper à l'avance de votre défense, car moi je vous donnerai des paroles et une sagesse auxquelles tous vos adversaires ne pourront pas répondre ni résister.
Luc 21.13-15


Occasion de témoigner

Ce langage et cette sagesse que Jésus nous promet sont quelquefois
des silences, des marques d’attention sans paroles prononcées.

L’Esprit Saint fait de tout chrétien un témoin.
Encore faut-il qu’il ait le courage de se déclarer pour Jésus quand
tout l’incite à se taire dans notre civilisation du doute.

Témoins de la foi, sont ceux qui supportent les moqueries de ceux
qui tournent le christianisme en dérision.

Témoins de la foi, ceux qui consacrent chaque jour à la prière une part de leur précieux temps, et réservent le jour du dimanche pour le Seigneur.

Témoins de la foi, les époux qui restent fidèles au milieu de tous les couples désunis, malgré les difficultés qu’ils rencontrent inévitablement eux aussi.

Témoins de la foi, les personnes âgées qui supportent avec sérénité
les contraintes de l’âge et s’intéressent aux autres avec bienveillance.

Témoins de la foi, ceux qui consacrent leurs forces et leur temps à soulager les victimes, les exclus,
les éprouvés de toute sorte qui peuplent notre monde.

Témoins de la foi, ceux qui endurent des souffrances
et se taisent pour épargner leur entourage.

Témoins, ceux qui gardent leur sérénité,
quelles que soient les circonstances de la vie.
Imprimer le paragraphe Retour page précédente Haut de la page
Dieu a déjà agi...
Tout au long de ma vie, j'ai toujours à nouveau eu la grâce de pouvoir constater que, lorsque je prie le Seigneur pour lui demander quelque chose, Lui qui sait ce dont nous avons besoin, avant même que nous le formulions, Il a généralement déjà répondu...
Dieu avait souvent déjà agi alors que je me trouvais encore dans l'incertitude de ce que j'allais rencontrer, n'arrivant, bien entendu, pas à anticiper le cours des choses.

Et c'est ainsi qu'Il m'avait préparé un remplacement quelque part alors que je m'einterrogeais encore où j'allais travailler. Avant que ma candidature soit retenue pour un travail, il faut en règle générale, se présenter dans l'entreprise en question.
En avril, j'ai simplement formulé ma prière comme suit "Seigneur, je sais qu'un nouveau poste est prêt pour moi quelque part, seulement je ne sais pas où ?" Deux jours plus tard, c'était un vendredi, une agence me téléphone pour me dire que je commence un remplacement le lundi dans une société à Haguenau sans même m'y présenter auparavant. J'y suis allée et cela se passe très bien, de plus les avantages, autant au niveau financier que sur le plan relationnel, sont proportionnels à la confiance que j'ai eue, que j'ai et que j'aurai toujours en Dieu.
Liliane Morani
Imprimer le paragraphe Retour page précédente Haut de la page
Ce langage et cette sagesse que Jésus nous promet sont quelquefois des silences, des marques d'attention sans paroles prononcées.
L'Esprit Saint fait de tout chrétien un témoin.
Encore faut-il qu'il ait le courage de se déclarer pour Jésus quand tout l'incite à se taire dans notre civilisation du doute.
Témoins de la foi sont ceux qui supportent les moqueries de ceux qui tournent le christianisme en dérision.


Guérison du corps et de l'âme


Témoignage d'un visiteur d'hôpital
Lorsqu'on m'a demandé de partager certaines expériences en tant qu'ancienne visiteuse de malades à l'hôpital, j'ai essayé de rassembler quelques souvenirs.
Je me rappelle des listres de noms anonymes à visiter, quand le coeur battant nous nous trouvions, les autres visiteuses et moi, devant les portes des chambres : "qui allons-nous trouver ?" "Que dire ?"

Mais fortes de la Parole de Jésus qui a dit : "J'étais malade et vous m'avez visité" (Math 35.36) nous prenions notre courage à deux mains et nous y allions.
Nous avons alors rencontré une palette nuancée de patients : certains tempéraments forts qui s'en sortaient bien, étonnés de notre démarche. Cependant bien d'autres personnes étaient heureuses de notre passage, heureuses de pouvoir partager leur peine, heureuses de trouver une écoute attentive et une présence rompant pour peu de temps leur solitude lorsqu'elles manquaient de visite. Toutes ces personnes souffraient dans leurs corps et leur âme, ce qui est bien plus délicat à soulager.
Le roi David a dit dans le Psaume 23 : "L'Eternel est mon berger, je ne manquerai de rien. Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles, Il RESTAURE MON ÂME". C'est Lui qui est le mieux à même, par Sa Parole, de mettre du baume sur les blessures de nos vies.

J'aimerais vous laisser un poème basé sur 2 Corinthiens 12.9 qui a si souvent apaisé des coeurs souffrants et encouragé des âmes inquiètes quant à leur avenir :

"Dieu voit ma vie entière, Il a ses plans d'amour. Sur moi, sur ma carrière, Il veille chaque jour.
Je ne sais rien d'avance, mais Il me conduira.
En toutes circonstances Sa grâce suffira.

Voyez, dit l'Evangile, l'oiseau, le lys des champs. Leur vie est bien fragile, Dieu y veille pourtant
puisque sa providence les garde et les nourrit, j'ai pleine confiance, Sa grâce me suffit.

Puisque, doux priviliège, ma vie est dans Sa main.
Pourquoi m'inquiéterais-je encore du lendemain ?
A chaque jour sa peine, c'est Jésus qui l'a dit, la chose est bien certaine : Sa grâce me suffit.


Que ce service puisse encore continuer longtemps. Que ceux et celles qui s'y sont engagés soient encouragés par cette parole de l'Evangile : "Tout ce que vous avez fait à l'un d ces plus petits d'entre mes frères, c'est à Moi que vous l'avez fait".
Marthe Meykuchel
Imprimer le paragraphe Retour page précédente Haut de la page
Une belle rencontre ...... ailleurs
Nous avons visité de la famille en Nouvelle Calédonie.

Là bas, on se sent très loin de la France !

Là bas, à côté de sites merveilleux : sable blanc et mer bleue transparente, on aperçoit les vestiges d’un bagne. Illusion de paradis !

Là bas, le monde invisible n’est jamais loin dans les croyances animistes.
Accueillis dans une paroisse mélanésienne, nous avons ouvert nos yeux et nos oreilles, nos coeurs ont été touchés.

L’église est tout en tôle mais que de richesses : des sourires, de la gentillesse, de la
générosité, une guitare et des coeurs qui louent avec tant de sincérité et de beauté !
La présence de Dieu était perceptible.

Pasteur (c’est ainsi qu’ils l’appellent) disait : « Recentrez vous sur la parole de Dieu… Prenez du temps avec Dieu dans la prière... Le plus grand ennemi de votre foi, c’est vous même.... »

Dieu est grand et il est à l’oeuvre là bas, mais aussi ici, chez nous.
C’est merveilleux.

Ce fut une belle rencontre..... ailleurs.
Lisette Roth
Imprimer le paragraphe Retour page précédente Haut de la page
eglise, paroisse, protestants, haguenau, bas-rhin, alsace, strasbourg, paroisse, protestante, protestants, oecumenique, luther, luthérien, bible, prédication, liturgie, paix, forum, protestant, religion