Culte
Groupes
Chorale
Stammtisch
Partageons nos Talents
Le BERCAIL
Cultes à la Maison de Retraite
Ouvroir des Dames
Etude biblique
Groupe partage
Visiteurs d'hôpitaux et de malades
Groupe Emmanuel
Groupe Oecuménique
CASA
ACAT
Croix Bleue
Evénements
Paroisse
Jeunesse
Infos
Musique

ACAT
Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture



Lien direct vers le site de l'ACAT
http://www.acatfrance.fr
"Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants".
Déclaration universelle des droits de l’homme, article 5
"Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait".
Evangile selon Saint Matthieu 25, 40

Pour qui l’ACAT agit-elle ?
Pour tous, dans le monde entier, sans distinction idéologique, ethnique ou religieuse. Son combat concerne tous les pays où son mandat peut s’exercer, dans la limite de ses moyens humains. En France, l’ACAT agit notamment dans les prisons, pour le droit d’asile, sans compter son activité de lobbying auprès du gouvernement et des institutions, concernant des situations en France ou dans le monde.

La mission de l’ACAT
L’ACAT proclame l’éminente dignité de l’être humain qui est le fondement des droits de l’Homme. Elle défend les valeurs universelles des droits de l’homme et du droit humanitaire et la nécessité de les respecter.
Sa mission est strictement définie :
· Combattre la torture
· Abolir les exécutions capitales
· Protéger les victimes
L’ACAT enracine son combat dans sa foi, en référence à l’Evangile, et dans la déclaration universelle des droits de l’Homme.

De qui dépend l’ACAT ?
Le financement de l’ACAT-France repose sur la générosité de ses adhérents et sympathisants : dons, adhésions, abonnements, vente de documentation et legs. Tout ceci garantit l’indépendance de l’ACAT.

Comment l’ACAT protège les victimes ?
· Par la mobilisation de ses 10 000 membres qui œuvrent pour faire le maximum de « bruit ». Car parler d’une victime, c’est déjà le protéger. (Envoi de lettres d’interventions auprès des gouvernements, y compris le nôtre / Campagnes de mobilisation de l’opinion publique / Correspondance avec des détenus ou des condamnés à mort / Sensibilisation des autorités religieuses / Suivi des réseaux de vigilance).
· Par son activité « Asile ». Permettre à tous ceux qui risquent d’être torturés ou condamnés à mort en cas de retour dans leur pays de pouvoir prétendre à un droit d’asile, à une protection réelle.
Par la prière qui est au cœur même de l’action.

L’œcuménisme
Association chrétienne œcuménique, l’ACAT n’est pas un mouvement d’Eglise. Mais elle agit dans et avec les Eglises.
L'œcuménisme est pour l’ACAT une règle statutaire qui régit très strictement son fonctionnement, permettant l'expression des opinions de chacun. Par exemple, son bureau exécutif comprend trois vice-présidents élus, de confessions catholique, orthodoxe et protestante.
La dimension œcuménique se retrouve également dans tous les événements (rassemblements, assemblée générale, réunions du comité directeur...) tant dans l'action que dans la prière.

Imprimer le paragraphe Retour page précédente Haut de la page
Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture
Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture
Appel du mois de décembre 2018
Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. Mt 25, 40

L’appel du mois de décembre 2018 concerne le Vietnam.

Issue d’une famille modeste, Tran Thi Nga lutte contre la traite d’êtres humains, les violences faites aux femmes et les expropriations de terre.
Le 25 juillet 2017, elle est condamnée à 9 ans de prison pour « propagande anti-État ». Depuis, la répression se poursuit à l’intérieur même de la prison où elle est incarcérée. En mars 2018, Nga a été transférée du jour au lendemain dans une prison située à 1000km de sa famille. Elle est soumise à un traitement plus strict encore que les autres détenus pour l’obliger à avouer sa culpabilité.
Depuis son arrestation, ses droits de visite sont arbitrairement restreints. Elle n’a été autorisée à joindre sa famille par téléphone qu’en juin 2018, après 16 mois de silence.
Cet isolement vise à épuiser les dernières forces de Nga, à la couper de ses réseaux de soutien.

Ecrivez au ministre de la Sécurité publique du Vietnam pour lui demander de libérer Tran Thi Nga.

Les appels du mois sont disponibles dans votre église sous la forme d’un dépliant avec une carte postale détachable.

Vous pouvez aussi retrouver cet appel sur le site de l’ACAT :

http://acatfrance.fr

Contact au 03 88 93 10 36 ou au 03 88 93 26 65
Courriel : acat.haguenau@orange.fr


Imprimer le paragraphe Retour page précédente Haut de la page
eglise, paroisse, protestants, haguenau, bas-rhin, alsace, strasbourg, paroisse, protestante, protestants, oecumenique, luther, luthérien, bible, prédication, liturgie, paix, forum, protestant, religion